[Inside] Essec Ventures, incubateur, pépinière et fonds d'amorçage | Vidéo startup France

[Inside] Essec Ventures, incubateur, pépinière et fonds d'amorçage

Essec Ventures, c’est d’abord depuis 2000 l’incubateur de la fameuse école de commerce née en 1907. Depuis 2016, c’est aussi un fonds d’amorçage qui a financé à ce jour 35 startups et depuis 2010 une pépinière d’entreprises innovantes installé au CNIT à P

ESSEC Ventures, c’est d’abord depuis 2000 l’incubateur de la fameuse école de commerce née en 1907. Depuis 2006, c’est aussi un fonds d’amorçage qui a financé à ce jour 30 startups et depuis 2010 une pépinière d’entreprises innovantes installé au CNIT à Paris. Après 110 ans d’existence, l’ESSEC Business School compte aujourd’hui 47000 alumni répartis dans le monde ainsi que 3 campus : Cergy, Paris-La Défense et Singapour. 2 nouveaux vont voir le jour au Maroc et à l’Ile Maurice. Depuis sa création en 2000 en tant qu’incubateur d’abord, ESSEC Ventures a accompagné 340 entreprises avec un taux de survie à 5 ans de 72%. Plus de 150 M€ ont été levés par les différentes sociétés. En 2010, la structure est également devenue une pépinière qui accueille 25 startups au CNIT, sans nécessité pour leurs créateurs d’être étudiants ou diplômés ESSEC. Elles opèrent dans des domaines très variés : Hospitality, Food and Beverages, Fintech, Mode, Lifestyle, GreenTech… Chacune d’entre elles bénéficie de « chèques conseil » qui lui permettent de faire appel aux compétences d’une quarantaine de partenaires (avocats, fonds d’investissement, entrepreneurs, grands groupes…). Chaque année 5 ou 6 de ces startups sont financées par le fonds ESSEC Ventures crée en 2006 sur des tickets de 50 à 100 k€. Le fonds d’amorçage a déjà connu 9 sorties parmi lesquelles celles d’E-Cotiz et Synthesio. Rencontre avec Julien Morel qui dirige ESSEC Ventures depuis une dizaine d’années et deux des startups de la pépinière : Hello Zack et Mobibam.