YESITIS - Start up de France French Tech Clermont Auvergne, -Clermont-Ferrand

YESITIS

YESITIS connecte les objets pour raconter leur histoire via le NFC. Elle répond à des objectifs de traçabilité et d'authentification.

9 vote(s) des utilisateurs, encouragez les équipes en votant !

Commentaires

Pourquoi fabriquer systématiquement de nouveaux objets dits « connectés » alors qu’il suffirait de faire « parler » ceux qui existent ?

YESITIS est spécialisée dans la traçabilité industrielle en connectant des objets existants à une plateforme via des puces NFC. Grâce à cette technologie, le client pourra suivre l'objet dans sa chaîne logistique et accéder à toutes les informations le concernant (origine certifiée, descriptif des caractéristiques, suivi du transport, capteurs de température …).

Cette solution permet également de créer de nouveaux usages pour les clients : par exemple, l'accès à un contenu exclusif de l'artiste pour les acheteurs de notre vinyle connecté Revive.

YESITIS
- 30/11/2017 - 01:02

N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux !

YESITIS
- 07/11/2017 - 14:57

N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux !
Pour nous contacter directement, vous pouvez nous écrire à contact@yesitis.fr .

YESITIS
- 07/11/2017 - 15:00

Bonsoir,
Je suis élève-ingénieure en télécommunications à l'Ecole Nationale d'Ingénieurs de Tunis, université Tunis El Manar.

En fait, je suis passionnée par les domaines de Internet of Things, Smart Home, Smart Things, Cloud Computing et les systèmes embarqués. Je suis actuellement entrain de traiter un projet de vidéo surveillance à travers la carte Beaglebone.
Motivée, j'espère rejoindre votre équipe de travail dans le cadre d'un stage conventionné au sein de votre start-up pour un sujet lié au développement des solutions innovantes à travers les technologies de l'internet des objets et des systèmes embarqués.
Je reste à votre disposition pour le CV et toute information supplémentaire.
Bien cordialement
Mail: emna.hammemi.20@gmail.com

Elève-ingénieure en télécommunications
- 08/02/2018 - 20:28