#12 L'interview des Pépites - Murfy | Les Pépites Tech

#12 L'interview des Pépites - Murfy

1. Présentez votre pépite en quelques mots. Quelle est votre proposition de valeur ?

Murfy est une entreprise de réparation d’électroménager auprès des particuliers.
Nous proposons un service rapide, avec une prise en charge en ligne et des ressources qui permettent aux utilisateurs d’identifier eux-mêmes leur panne s’ils sont un peu bricoleurs !
Pourquoi réparer ? Parce que réparer est plus économique, efficace et écologique que d’acheter neuf !

 

 

 

2. Comment avez-vous eu l’idée de ce projet et quel est le problème que vous essayez de résoudre ?

Chaque année, c’est 28 millions de machines qui tombent en panne, mais seulement 4,8 millions réparées. C’est donc plus de 23 millions de machines qui sont jetées à la poubelle, ce qui représente près de 920 000 tonnes de déchets électroniques chaque année (source ADEME)…
Chez Murfy on s’est dit qu’il fallait en finir avec ces montagnes de déchets de produits ménagers !

 

3. Aujourd’hui, qui utilise votre solution ? Quelle est votre traction ?

Nos clients sont des particuliers ayant dans leur foyer de gros électroménager hors garantie, ce qui est assez large ! Depuis le lancement de la plateforme en juillet 2018, Murfy est intervenu sur plus de 1 200 machines, et en janvier seulement, c’est 500 machines qui auront été réparées !
Murfy profite d’une croissance de 30% chaque mois, et d’une jolie note de 5/5 sur Google (sur 80 avis).

 

4. Quel est le business model ?   

Nous vendons des réparations ! Nos réparateurs interviennent chez les particuliers selon un forfait de réparation fixe (75€), qui comprend les déplacements et la main d’œuvre.
Seulement lorsque c’est nécessaire, environ 50% des cas, nous vendons également des pièces détachées que nous posons.
Enfin, nous assurons la logistique des commandes, et l’organisation des tournées de nos réparateurs. Ces derniers sont à la fois des employés en CDI et des artisans réparateurs indépendants, ce qui permets une plus grande flexibilité sur les agendas.

 

5. Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous avons développé un outil de diagnostic autonome pour identifier les pannes de nos utilisateurs ainsi qu’une application de travail pour les réparateurs, afin de les assister dans leur organisation et leurs réparations.

Quant à la plateforme, elle est basée sur des technologies éprouvées et classiques : Django (Python) pour notre API et React (javascript) pour notre site web. Notre infrastructure est hébergée chez AWS.  

 

6. Quels sont vos besoins actuels ?

Afin d’ouvrir de nouvelles villes et de proposer le service partout en France, nous avons besoin de développer nos équipes :

  • Plus de réparateurs pour couvrir toutes les zones

  • Une équipe opérationnelle plus large pour un service client au petit soin

 

7. Qui sont vos principaux concurrents ? Quelle est votre valeur ajoutée ?

Nos principaux concurrents sont les services de réparation des grands distributeurs : Darty, Boulanger qui interviennent également sur des réparations hors garantie. Bien souvent, ces acteurs ont des délais d’intervention assez longs et des coûts élevés.

Nous proposons à nos clients un service de réparation dans des délais réduits : 100% des premières interventions sous 48h, 90% de nos dossiers sont clos en moins de 72h, nous proposons à nos clients un service 100% à l’écoute, nous sommes également “tech friendly” ce qui permet de proposer une expérience de prise en charge plus agréable pour nos utilisateurs.

 

 

8. Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Nous la voyons dans toute la France ! Et pas seulement la région parisienne. Nous recevons déjà des appels de Nantes, Lyon, Marseille…
Idéalement nous aurons levé des fonds pour nous permettre de nous développer mais aussi d’ouvrir un atelier de machines reconditionnées, afin de pouvoir répondre à 100% de nos demandes clients.

 

 

9. Partagez avec nous un moment insolite (succès, échec ou moment fun)

Nos réparateurs font parfois des découvertes plutôt insolites lors de leurs réparations… notamment une culotte dans une durite ou un préservatif retrouvé dans un filtre d’une machine à laver ! Comme quoi toutes les pannes ne sont pas liées à l’obsolescence des machines ;)

10. Si vous aviez un conseil à donner aux autres entrepreneurs...

Ce ne sera jamais parfait, donc faut y aller (et ne pas hésiter à mettre les mains dans le cambouis) !
 

Ajouter une reaction