Les Pépites lèvent plus de 200 M€ - Semaine 8 | Les Pépites Tech

Les Pépites lèvent plus de 200 M€ - Semaine 8

FOCUS

#AgriTech

Investisseurs : Astanor Ventures, Bpifrance, IdInvest Partners, Talis Capital, Finasucre, Compagnie du Bois Sauvage, Crédit Agricole, Caisse d'Epargne, Happiness Capital

A propos :

L’entreprise, spécialisée dans l’élevage d’insectes et leur transformation en ingrédients premium destinés aux marchés de l’alimentation animale (animaux domestiques et poissons) et des engrais organiques, vient de lever plus de 110 M€, ce qui fait un total de 175 M€ levés depuis sa création.

L’idée avec Ÿnsect est d’utiliser les qualités naturelles des insectes à grande échelle pour contribuer à la création d’une filière agroalimentaire durable. La technologie qui automatise la transformation des insectes est aujourd’hui protégée par 25 brevets.

Cette série C devrait permettre à Ÿnsect de booster sa production grâce à la construction de la plus grande ferme d’insectes au monde près d’Amiens. Une ferme qui viendra s’ajouter à la première créée dans le Jura en 2016 et qui pourra permettre à la startup de répondre aux besoins grandissants des marchés européens de l’alimentation animale, ainsi que celui des fertilisants.

Pour en savoir plus, c’est ici.

 

 

#Saas

Investisseurs : Index Ventures, DST Global

A propos :

La start-up parisienne Alan, qui a créé une assurance complémentaire santé digitale, a bouclé un nouveau tour de table de 40 M€. Auparavant, la société avait déjà levé 12 M€ en octobre 2016, puis 23 M€ il y a dix mois. En moins de trois ans d’existence, la jeune pousse a ainsi levé 75 M€ pour financer son développement.

Alan a vu le jour avec l’ambition de dépoussiérer l’assurance complémentaire santé en la dématérialisant. La start-up mise sur un circuit simplifié et modernisé pour l’utilisateur, afin de lui proposer une offre intégralement digitale. Concrètement, une fois l’entreprise inscrite sur Alan, ses salariés peuvent s’y inscrire par eux-mêmes de manière totalement autonome et peuvent résilier leur contrat à tout moment, sans intervention de leur employeur.
A ce jour, Alan couvre plus de 27 000 personnes, contre 5 000 un an plus tôt, et 2 200 entreprises, dont My Little Paris, Le Slip Français, WeWork et Ledger.

Avec ce tour de table, Alan prévoit d’accélérer son développement pour offrir davantage de services à ses assurés.

«A terme, la vision d’Alan est de construire un nouveau standard en matière de santé qui replace l’utilisateur au centre, en s’appuyant sur la technologie et le design», indique la société. Pour faire de cette ambition une réalité, la jeune pousse va renforcer ses effectifs pour passer de 65 à 175 collaborateurs avant la fin de l’année. L’entreprise se fixe pour objectif d’atteindre les 100 000 personnes couvertes d’ici deux ans.

 

Pour en savoir plus, c’est ici.

 

#Immobilier

Investisseurs : Idinvest Partners, Global Founders Capital, La Financière Saint James, Kima Ventures

A propos :

La start-up parisienne Colonies, spécialisée dans le coliving, a bouclé un premier tour de table de 11 M€.

Fondée en 2017, Colonies a vu le jour avec l’ambition de devenir la référence française du coliving. Ce concept s’inscrit dans la continuité du coworking et vise ainsi à transposer l’idée de lieux de travail partagés dans l’immobilier pour aboutir à l’idée d’habitat partagé. Sorte de colocation nouvelle génération, le coliving prend vie dans un immeuble ou une maison pour proposer à ses locataires une chambre ou un studio privé avec des services supplémentaires compris dans le loyer (ménage, connexion Internet, salle de sport, laverie, rooftop…).

Avec ce tour de table, Colonies prévoit d’accélérer son développement en France avant de mettre le cap sur l’Europe, notamment en Allemagne, en Suisse et au Benelux. La jeune pousse parisienne compte également doubler ses effectifs pour passer de 15 à 30 collaborateurs d’ici quelques mois.

Pour en savoir plus, c’est ici.

 

#Energy

Investisseurs : Aliad - Air Liquide, Demeter, GO Capital, Arkéa, Bpifrance, Normandie Participations, Kouros, AP Ventures

A propos :  

Ercosup, la startup spécialiste de la production d’hydrogène à partir d’électrolyse de l’eau sous très haute pression vient de réaliser un joli tour de table de 11 M€. Elle avait déjà levé 2,7 M€ en 2015, qui lui avait permis de renforcer ses équipes et de déployer un prototype ainsi que plusieurs démonstrateurs.

Drones, engins de manutention, bicyclettes ou voitures électriques... Grâce à l'hydrogène décarboné fourni par Ergosup, ces véhicules pourront rouler sans émettre aucun gaz à effet de serre. La startup drômoise a mis au point et fait breveter une technologie unique de production d'hydrogène à partir d'électrolyse de l'eau sous très haute pression, adaptée aussi bien à la mobilité électrique qu'à des utilisations industrielles.

Cette nouvelle levée de fonds doit financer la production de petites séries et la commercialisation et permettre de recruter des commerciaux, des chefs de projet et des techniciens.

Pour en savoir plus, c’est ici. ​​​​​

 

 

 

RECAP'

Startup

Montant*

Activité

Investisseurs

ŸNSECT

110

produit des ingrédients à base d'insectes destinés au marché de l'alimentation animale

VC

ALAN

40

Alan est la première assurance maladie digitale en Europe

VC

COLONIES

11

veut devenir la référence française du coliving

VC, FO

ERGOSUP

11

spécialiste de la production d’hydrogène à partir d’électrolyse de l’eau sous très haute pression

CVC, VC

TYPOLOGY

10

startup de soins cosmétiques

BA, VC

MY RETAIL BOX

7

Premier opérateur européen de la vente en vrac

PE

SYBEL

5

Sybel, offre inédite de contenus audio pour tous publics, propose des programmes ciblés par centres d’intérêts et par nature

BA, VC

ANTESCOFO

4

startup française qui associe musique et intelligence artificielle

VC, BA

THEGREENDATA

2

conçoit des outils d'aide à la décision innovants dédiés aux métiers de l'agriculture et de l'agro-alimentaire

BA, Banque, VC

DESCARTES UNDERWRITING

2

Descartes Underwriting développe de nouveaux produits d’assurance pour augmenter la résilience des sociétés face aux catastrophes naturelles

PE

ITRUST

2

éditeur de technologies de sécurité informatique

Corporate, VC

LOUERAGILE

1,5

chatbot pour trouver un appartement à Paris

VC, BA

POULEHOUSE

1

l'oeuf qui ne tue pas la poule

FO

NANOZ

1

développe un capteur sous forme d'une très petite puces qui détecte un gaz parmi d'autres gaz

VC, BA

CONTINUUM+ SANTÉ

0,6

opérateur de solutions numériques et humaines améliorant le suivi à domicile des patients atteints d’un cancer

VC, BA

SCIENCE PROTECT

0,2

start-up à l'origine d'un outil à destination des professionnels qui permet de se faire une idée sur la dangerosité potentielle des substances chimiques

BA

CALYSENS

NC

start-up spécialisée dans le développement de produits cosmétiques dérivés de la recherche scientifique

Corporate, Incubateur

* en millions €

VC : venture capital

VCP : venture capital public, c'est-à-dire un VC dont les fonds sont publics et en général régionaux.

BA : business angel

 

Toutes les semaines, retrouvez l'actualité levées de fonds des startups françaises sur notre blog.

Ajouter une reaction