Projet m2m à l’international : comment préparer un lancement ? | Les Pépites Tech

Projet m2m à l’international : comment préparer un lancement ?

Portrait de LesPépitesTech
LesPépitesTech
28/11/2019

Comment se préparer au lancement de son projet m2m à l’international ?

Le marché du m2m à l’international est un marché prometteur, car cette technologie est en passe de constituer une véritable révolution des technologies de la communication et de l’information. La technologie du m2m et avec elle celle des objets connectés (IoT) envahissent peu à peu la vie quotidienne, avec un nombre de connexions mobile qui dépasse celui des personnes abonnées. Mais encore faudra-t-il savoir exactement comment négocier ce lancement pour en assurer la réussite. Voici quelques astuces pour vous aider.

Savoir bien distinguer le m2m de l’IoT

Le machine to machine (m2m) et l’Internet of Things (IoT) sont deux technologies fortement imbriquées l’une dans l’autre, mais ce ne sont pas les mêmes choses.

Quand on parle de m2m, on parle d’une technologie capable de faire se parler, échanger et se transmettre des informations entre eux divers machines, objets et appareils. Et cela sans intervention humaine aucune. Un tel exploit est désormais possible avec l’arrivée sur le marché des cartes SIM m2m capable de faire se relier en toute facilité divers objets à des distances considérables les uns des autres. Désormais, ces appareils peuvent effectuer des actions simples comme passer une commande en ligne pour remplacer un produit en rupture de stock, ou télégérer la distribution d’un certain produit ou service. Et ce quelle que soit la distance. Cette dernière innovation ouvre ainsi le monde à celui qui veut se lancer dans un projet m2m à l’international.

L’IoT de son côté désigne un système où les machines, objets et appareils sont interconnectés grâce à des réseaux sans fil. Chaque objet connecté utilisera un identifiant unique et les informations qu’ils se transmettent circuleront dans le cloud et seront analysées sans assistance humaine.

Produire un objet connecté n’est pas la même chose que proposer une solution m2m à l’international qui permette de gérer les machines ou objets communicants.

Se poser les bonnes questions

Le développement important de cette technologie du m2m à l’international est une opportunité formidable, oui… mais encore ? Ce constat n’est pas suffisant pour bâtir un projet viable, surtout à l’international. Encore faut-il que ledit projet soit innovant et qu’il réponde à besoin existant et durable. Car le marché du m2m à l’international est hautement compétitif : les idées y foisonnent puisque les acteurs doivent rivaliser en inventivité, et les acteurs sont nombreux. On est en présence d’un marché concurrentiel très fragmenté, avec plusieurs acteurs majeurs qu’il faut surveiller de près.

En somme, il faut :

  • Veiller à une bonne connectivité ;
  • Optimiser ses coûts ;
  • Connaître les meilleurs portails.

Si vous désirez en savoir plus sur ce développement à l’international du réseau m2m, vous pouvez consulter Gataka et les nombreux articles à ce sujet.

Éviter de se lancer bille en tête

Avoir un projet c’est bien, avoir un projet savamment pensé c’est encore mieux. La première chose à faire quand on lance un projet, surtout à l’international c’est de bien ficeler tous les détails, anticiper toutes les difficultés pour ne pas sombrer avant même d’avoir commencé. Voici donc ce qu’il ne faut pas perdre de vue avant de se lancer dans un projet m2m à l’international.

Identifier le secteur le plus prometteur pour un projet pérenne

Les secteurs qui gagneraient le plus à utiliser le m2m et qui constituent une niche de marché important sont le secteur de la santé et du bien-être, celui de l’industrie, celui des installations distribuées. Il est important de bien comprendre le fonctionnement de ces marchés de niche, d’identifier et de connaître les concurrents déjà présents et futurs, de bâtir la stratégie autour de ces informations.

Identifier précisément un besoin dans l’un de ces secteurs et y répondre efficacement

Il faut savoir se démarquer des nombreux autres porteurs de projets de m2m à l’international. Le plus important ici est d’éviter de tomber dans le piège de la tendance : le besoin doit être actuel et pérenne, sinon le projet risque de s’essouffler aussi rapidement qu’il est apparu sur le marché.

Déterminer un projet viable permet également d’identifier rapidement les clients qui sont susceptibles d’être intéressés par la solution à proposer. Cela permettra de bâtir plus facilement une stratégie quant à la manière de les approcher et de les convaincre à adopter votre solution.

Se munir d’un business plan en béton

Un projet de m2m à l’international n’a aucune chance d’aboutir sans un business plan bien solide. Pour trouver les bons financements et construire des partenariats solides, il faut proposer un document d’affaire fiable qui rend bien compte des projections d’évolutions et de rentabilité du projet.

En allant sur ce lien, vous en saurez plus sur le réseau m2m.


prochain article