Les Startups lèvent plus de 20 M€ - semaine 51 | Les Pépites Tech

Les Startups lèvent plus de 20 M€ - semaine 51

Portrait de LesPépitesTech
LesPépitesTech
07/01/2020

FOCUS 

HUGGING FACE  - 13,5 M€

#IA

Investisseurs : Lux Capital, A.Capital Ventures, Betaworks, Richard Socher, Greg Brockman, Kevin Durant

A propos : 

Changement de cap pour Hugging Face. La start-up franco-américaine, qui développait au départ une application mobile reposant sur l’intelligence artificielle pour interagir avec les adolescents, vient de boucler un tour de table de 13,5 millions d’euros auprès de Lux Capital pour confirmer son pivot. L’opération a également été financée par les investisseurs historiques de la société, à savoir le fonds américain A.Capital Ventures, Betaworks, Richard Socher (Salesforce), Greg Brockman (OpenAI) et le joueur de basket Kevin Durant. L’an passé, l’entreprise avait déjà levé 4 millions de dollars.

Pour en savoir plus, c’est ici

EFFICIENTIP - 10 M€

#Sécurité

Investisseurs : Jolt Capital

A propos :  

L’an passé, le nombre d’attaques DNS a augmenté en moyenne de 34% dans le monde, avec à la clé des entreprises confrontées à de lourdes difficultés. Ces attaques ont notamment abouti à l’indisponibilité de plusieurs applications pour 63% des entreprises touchées dans un climat de cybercriminalité qui ne cesse de prendre de l’ampleur.

Pour en savoir plus, c’est ici.

MAJELAN - 6 M€

#Medias

Investisseurs : Idinvest Partners, Bpifrance

A propos : 

Joli cadeau de Noël pour Majelan. La plateforme de distribution et de production de podcasts initiée par Mathieu Gallet, l’ancien PDG de Radio France, vient en effet de lever 6 millions d’euros, un an à peine après avoir reçu 4 millions d’euros pour mettre sur orbite le projet. Cela porte donc le total levé à 10 millions d’euros. Les investisseurs de la première heure ont décidé de remettre au pot, à l’image du fonds Idinvest Partners. Xavier Niel figure également parmi les actionnaires de la société. Dans le cadre de ce nouveau financement, Majelan accueille à son capital Bpifrance. 

Pour en savoir plus, c’est ici

 

 


prochain article