Les startups lèvent plus de 220 M€ - semaine 4 | Les Pépites Tech

Les startups lèvent plus de 220 M€ - semaine 4

Portrait de LesPépitesTech
LesPépitesTech
28/01/2020

FOCUS 

QONTO - 104 M€

#Finance #FinTech

Investisseurs : Tencent, DST Global, Business Angels, Valar, Alven

A propos : 

Belle semaine pour Qonto : après avoir figuré lundi dans la liste des 83 startups sélectionnées par le gouvernement pour figurer dans le French Tech 120, la Fintech annonce avoir bouclé un tour de table de 104 millions d’euros. « Nous avons l’habitude d’annoncer une levée chaque année« , plaisante Alexandre Prot, cofondateur et CEO de la jeune pousse. En effet, après un tour d’amorçage de 1,6 million d’euros en 2016, la startup avait bouclé une série A de 10 millions d’euros en 2017, puis annoncé son tour de série B de 20 millions d’euros en septembre 2018. Il aura donc fallu attendre un peu plus d’un an avant la série C, pourtant bouclée en un temps record, selon le récit du CEO. « Nous avons commencé les discussions en octobre et bouclé le tour de table en trois mois.

Pour en savoir plus, c’est ici

LUMAPPS - 63,3 M€

#Software #SaaS

Investisseurs : Large Venture de Bpifrance, Iris Capital, Famille C, Idinvest, Goldman Sachs

A propos :  

« Aujourd’hui, LumApps est en position de devenir une future licorne [du nom des start-up valorisées à plus de 1 milliard de dollars, soit 900 millions d’euros] ! » Cofondateur et dirigeant de la jeune pousse lyonnaise, Sébastien Ricard est convaincu que sa société est promise à un bel avenir. Et il s’en donne les moyens. Il vient de réaliser une nouvelle levée de fonds pour un montant de 70 millions de dollars.

Pour en savoir plus, c’est ici.

FRONT - 53 M€

#Software #SaaS

Investisseurs :  Sequoia Capital, Initialized Capital et Anthos Capital 

A propos : 

A la fois incontournable et terriblement chronophage, l’e-mail peut facilement devenir ingérable au fil de la croissance d’une entreprise. Et comme si les boîtes individuelles ne suffisaient pas, les adresses collectives (de demande d’information, de support, de prise de contact, etc.) débordent rapidement sans que personne ne sache qui a répondu, qui est apte à le faire ou qui est disponible. 

Pour en savoir plus, c’est ici


prochain article