Interview de Jonathan Laloum, Directeur Commercial de Full Home Energy | Les Pépites Tech

Interview de Jonathan Laloum, Directeur Commercial de Full Home Energy

Jonathan Laloum, Directeur Commercial de Full Home Energy

Le métier que vous n'auriez jamais voulu faire

 

C’est compliqué, j’ai fait tellement de métiers dans ma vie … Mais je dirais de l’administratif pur et dur, hors comptabilité ou choses comme ça. Enfermé dans un bureau, ça aurait été très compliqué !

 

Le vôtre ? (Quel est votre métier ?)

 

Je suis directeur développement et directeur commercial de Full Home Energy.

 

La meilleure idée de l'année / L'idée que vous auriez aimé avoir

 

Le filet placé dans les courants porteurs dont j’ai oublié le nom, qui récupère tous les plastiques et lave les océans. C’est génial car 1. Ça nettoie les océans qui en ont bien besoin et 2. Hormis un coût d’investissement, c’est un système qui se fait tout seul, qui permettra d’investir et de faire de l’écologie.

 

La vôtre ? (D'où vient l'idée de votre start-up ?)

 

J’étais auparavant installateur dans le domaine des énergies, de l’autoconsommation, et de la gestion énergétique. Je trouvais ça absurde de produire de l’électricité et de la mettre dans des batteries, car ça coûte cher. Je me suis dit qu’il fallait automatiser tout ça et créer des cerveaux intelligents qui optimisent tout dans la maison sans que le consommateur ait besoin de le faire.

 

À quoi ressemble votre business model ?

 

Nous étions dans le domaine de la rénovation depuis 4 ans. Depuis cette année, nous sommes dans me domaine des RT 2020, donc les projets de construction. Nous avons décroché un très gros contrat avec un des top 5 nationaux, pour la consolidation et le développement dans tous les bâtiments neufs et maisons connectées en 2018. Nous aurons également un développement international sur la vente de produits (Europe) l’année prochaine.

 

Quels ont été vos feedbacks jusqu'à présent ?

 

Notre métier est B2B mais vient de nos installateurs en B2C. Pour les utilisateurs finaux : Sur 5 000 systèmes installés, nous n’avons que des clients très satisfaits. Nous créons des solutions sur un marché en demande. De grands groupes comme Hitachi se rapprochent de nous pour des partenariats très intensifs car on a cette fabrication Made in France, et on tourne très vite.

 

Les fautes qui vous inspirent le plus d'indulgence

 

« Sans erreur, pas de développement. » comme dirait mon chef de projet. Les erreurs montrent les problèmes qu’on peut avoir et permettent de faire développer les solutions. Si on fait pas d’erreurs, on ne développe pas !

Qu’est-ce que vous auriez aimé savoir avant de vous lancer dans l’entrepreneuriat ?

 

J’ai toujours été entrepreneur. J’ai eu une formation d’ingénierie, puis j’ai fait une école de commerce. Je n’avais pas besoin de savoir plus mais j’étais très content d’avoir appris la gestion, car la plupart des entreprises ont un business plan pas forcément rentable. C’est le problème des jeunes entrepreneurs : On a de très bonnes idées mais on manque de connaissances d’entreprise. Je n’ai jamais fait de levée de fonds car mon entreprise peut financer son développement et est basée sur un business plan rentable. La chance que j’ai est d’avoir fait une école de gestion !

 

Votre état d'esprit actuel ?

 

Plus que positif puisque que j’ai mon carnet de commandes de l’année 2017 plein et qu’on a déjà atteint notre objectif annuel, avec une avance de la moitié de notre chiffre d’affaires sur l’année 2018. Donc très positif !

 

Qu'est-ce que le futur vous réserve ?

 

D’être regardé par des leaders d’opinions, de grands groupes comme EDF, Bouygues construction … Qu’ils soient fournisseurs d’énergie ou dans la construction de bâtiments, j’imagine que le futur tendra sur des propositions de rachat de notre groupe bien que je n’en ai pas envie. J’en ai déjà eu une d’ailleurs, que j’ai décliné car je ne suis pas vendeur. Donc que des beaux jours !

 

Une dernière question à laquelle vous aimeriez répondre ?

 

Envie de connaissances sur la maison connectée et la gestion énergétique ?

 

Venez nous voir, car la meilleure des énergies est celle qu’on ne consomme pas.

 

On remercie notre partenaire Timefunding pour la réalisation de cette interview.